[] Archimia

28/06/2010

Baroque

Je la revois,
Ses briques rouges aux joints blancs,
Ses dômes, ses arrondis, ses colonnes,
Posée là, comme un gros insecte,
Vaguement arachnéenne,
J'avais quatre ans, à l'époque,
Et j'habitais en face.
L'église baroque,
Qui ne ressemblait à rien,
Etait terriblement impressionnante,
A l'intérieur, je me souviens ,
De ces sortes de petits tunnels,
Qui me paraissaient immenses,
Mais ne dépassaient guère deux mètres de longs,
Où l'on pouvait passer inaperçu,
Et faire ainsi le tour du choeur,
L'église d'Asfeld est ainsi faite,
Qu'elle ne comporte aucune ligne droite,
Raconte le guide,
Allez savoir pourquoi,
Moi qui suis athée comme un pou,
J'aime tant me balader dans des endroits comme ça,
L'église d'Asfeld, c'est aussi pour moi,
Synonyme d'enfance, de petite enfance,
Celle où tout est gigantesque, démesuré,
Celle où reste encore à découvrir l'ensemble du monde,
Un peu cinoque,
Un peu baroque.

26/06/2010

Réflexion

Miroirs,
Excentriques mais concentriques,

En éclats, brisés comme des rêves,
Mais soudés, solides, comme un espoir qui lève,
Petits miroirs magiques,
Qu'on survole jusqu'au centre,
Point névralgique,
Où chacun peut se voir, éclaté qu'on concentre,
Tous ces morceaux de nous qui ne font qu'un,
Si différents, si incertains :

Il y a tant de choses en l'homme,
Et si peu dans son reflet.


22/06/2010

Code barre

Derrière les barreaux du bambou,
La lumière de dehors,

Eclatante, éblouissante.

Par la lucarne verte, on devine l'autre monde,
Celui qui est caché.
De l'autre côté.
Pourquoi nous faut-il un rideau pour prendre de la distance,
Avec ce monde là, perdu et sans conscience ?
Ce monde plein de couleurs étranges,
Qui nous fait rire jaune quand le bleu broie du noir,
Petites couleurs bien dérisoires,
Pour oublier le désespoir,
Un jour le foot,
Le lendemain les grèves,
Chacun son tiroir,
Bien rangé dans un placard.

Oui, derrière les barreaux, drôle de monde,
Et dire que nous ne savons même pas,
De quel côté de la prison on se trouve ...






20/06/2010

Les totems de Bonne Fontaine

Et voila.
Comme chaque année,
Revigoré, ressourcé,
Fourbu, mais satisfait,
Rempli d'une bonne fatigue,
De ces fatigues qui vous font penser,
Que les choses sont faites et bien faites,
Comme il se doit.


Et eux ?
Ceux-là auront encore découvert,
La forêt en une semaine :
Le vélo, les montées, les bois,
Les bêtes et les arbres,
Les cabanes, les veillées,
Les drôles de bruits la nuit,
Les fous rires du matin,
La bouillasse et les flaques d'eau,
Les fleurs et les tiques,
Bref, la nature pratique,
La nature artistique,
Et le petit ruisseau de Bonne Fontaine,
Grand théâtre du Land Art quotidien :
Ses totems, ses empilements, et ses petits indiens ...

Une semaine, c'est court, mais c'est bien.
Et moi là-dedans ?

Juste une main qui se tend,
Entre adulte et enfant,
Homme et petit d'homme,
Pour passer le ruisseau de la vie,
A Bonne Fontaine ou n'importe où ailleurs ...

13/06/2010

Au revoir les enfants

Comme chaque année à cette heure-ci,
Et bien loin de toutes ces considérations sur l'école,
Archie vous laisse une semaine.
Il part en randonnée-classe verte,
Avec deux classes de grands,
Dont certains quitteront l'école fin juin.
Une façon comme une autre de se dire au revoir.

Quant à Archimia,
Il faudra qu'il attende une petite semaine ...
A bientôt.




10/06/2010

Vents mauvais

Une fois n'est pas coutume,
Causons un peu business ...


Chaque fois qu'un gouvernement légifére sur l'école,
Avoué ou pas,
C'est d'abord et avant tout aux enfants que ça s'adresse :
La casse et les dégâts aussi.
Pourtant, ils en ont aussi des enfants,
Ou des petits enfants, sûrement ...

Alors, je crois,
Au risque de passer pour un vieux c...,
Qu'on risque tous de le payer très cher,
Un jour ...








07/06/2010

Comme ils vont

03/06/2010

Caché

C'est caché, en lisière de bois,
Un soir de printemps,
Que j'ai découvert ce château-là,
Et son palais de verre,
Comme un vaisseau à l'envers,
Sur son océan vert.

Derrière la lourde grille,
N'ai point vu de jardinier,
Occupé qu'il était,
J'imagine,
A parler à ses plantes,
Et à leur raconter,
La vraie vie,
De l'autre côté,
De leur prison dorée ...



 

referencement
referencement