[] Archimia

06/10/2010

Le pays où parlent les lavoirs

Comme un pavé dans la mare,
Au fond de la mare, je veux dire ...
Je regarde le monde par l'autre côté,
Comme couché,
Comme endormi.


Lavoir de La Moncelle (Ardennes)

J'observe la lumière du ciel,
Eclabousser ce pays d'en face.
Je vois le temps qui glisse,
Si lisse à la surface,
Vivace cicatrice.

Je distingue à travers le soleil du monde,
Les regards des passants, et même par moment ,
Les gestes des lavandières qui, autrefois battant,
Venaient y répandre leurs chants,
Parsemés de feuilles, flottant,
Comme autant de cris d'enfants.

Enfin, j'écoute le soupir de ce crayon dansant,
S'effacer sous le carnet ivre du poète rêvant ...

... Décidément, c'est à croire :
Les lavoirs sont pleins d'histoires ...

2 commentaires:

Fleur d'hiver a dit…

Quelle belle eau...

Jadis, les lavoirs en entendaient de belles, quand les femmes du village s'y retrouvaient pour la lessive du lundi et l'échange de propos...

Le petit monde d'Archie a dit…

Oui, c'est vrai Fleur, aujourd'hui, ils sont plus paisibles et prêtent vontiers à la rêverie ... les machines à laver font le reste :))

 

referencement
referencement