[] Archimia

26/06/2010

Réflexion

Miroirs,
Excentriques mais concentriques,

En éclats, brisés comme des rêves,
Mais soudés, solides, comme un espoir qui lève,
Petits miroirs magiques,
Qu'on survole jusqu'au centre,
Point névralgique,
Où chacun peut se voir, éclaté qu'on concentre,
Tous ces morceaux de nous qui ne font qu'un,
Si différents, si incertains :

Il y a tant de choses en l'homme,
Et si peu dans son reflet.


7 commentaires:

Anonyme a dit…

Il ne faut pas oublier que nous ne sommes qu'un assemblage provisoire. Un assemblage à la fois hétéroclite et organisé de cellules, limité par une "enveloppe" qui ne fournit à l'observateur qu'une image de notre aspect extérieur. Et comme tu dis si bien, une infime partie de ce que nous sommes vraiment, intimement.
C'est peut-être ce qui a inspiré à Pierre Dac l'aphorisme suivant :
"Ma vie privée ne regarde que moi.
Et quand elle me voit, elle se marre."


Duga
Laid concentré

Fleur d'hiver a dit…

Quelle belle cible, vue d'en haut.

Duga, bravo.

Le petit monde d'Archie a dit…

Merci pour ce mot de Pierre Dac, j'ai trouvé cette étrange "cible" dans un petit patelin de l'ouest ardennais, sans explication ni mode d'emploi (la cible, pas le patelin !)

Du coup, c'est plus fort que moi, il a fallu que je dérive là-dessus ...

C'est vrai Fleur, je me demande ce que ça donnerait, vue du dessus, avec les reflets de miroirs, en plus ... Bon. Il faudrait peut-être que je me mette au parachutisme, mais rien ne presse, finalement.

la Mère Castor a dit…

c'est ta semaine géométrique, Archie ?

Anonyme a dit…

Moi je pense que c'est un terrain d'atterrissage secret pour extraterrestre. Les miroirs pour la visée laser, les cercles concentriques pour les différents diamètres de soucoupes, tout ça...
Déja, les joints bleus forment un jeu de caractères inconnus à ce jour, que seul un Champollion des Ardennes et de Jupiter réunis pourrait décrypter. Ces cercles concentriques doivent contenir un mystérieux message.
Pour tout vous avouer, j'ai passé mon week-end a essayer de décrypter tous ces textes. Bon, je peux me tromper. M'enfin... voici les textes, cercle par cercle. Il y en a 5 :

- Ami extraterrestre
- Si tu survoles les Ardennes et que tu es en panne d'uranium (la double peine)
- Pose ici ta soucoupe et enfile ton déguisement d'humain terrestre, sans oublier la fourrure même au mois de Juillet
- Tu as un ami pas loin. Il s'appelle Archie. Demande son adresse au premier passant qui peut encore parler malgré la glace sur ses lèvres.
- Frappe à la porte en prononçant le nom de code "Archifroid". Sa cheminée marche tous les jours à l'uranium. Il pourra t'en filer un peu pour que tu puisses poursuivre ta route. Et la prochaine fois, survoles plutôt la Côte d'Azur !

Duga
Terrestre pas extra

Le petit monde d'Archie a dit…

Pffft ! Duga ? Moqueur tout simplement ...

Tu oublies de préciser que le malheureux extra-terrestre qui se poserait sur cet endroit serait aussitôt dévoré par un ours (polaire) ... et que sa soucoupe serait aussitôt démantibulée par les indigènes d'ici qui s'en servent pour bricoler des poêles à pétrole (petit artisanat local).

J'ajoute que si ma cheminée ne fonctionne pas vraiment à l'uranium, il n'en reste pas moins que le malheureux "E.T" risquerait quand même sa dose de radiation, vu que j'habite à moins d'une heure (à vol de corbeau) de la centrale de Chooz (petite bourgade du Nord du département célébre pour son climat subtropical)...

Bref. Tout ça pour dire que ça fait longtemps que les extra-terrestres ne nous survolent plus.
Ne nous reste plus que les belges et les hollandais. Tant pis : on fait avec :)))
(mais c'est moins bien !)

Fleur d'hiver a dit…

Heu...Duga, cet après-midi, trente quatre degrés à ma station météo...

Je suis épuisée à force de coltiner les arrosoirs d'eau.

Cela dit, Archie a raison. Les extra terrestres ne nous survolent plus. Pour survoler notre petite Sibérie, il n'y a plus que les corbeaux, qui, bien entendu, volent sur le dos pour ne pas voir la misère.

 

referencement
referencement