[] Archimia

08/11/2010

Aigre-doux

Vallée de Semoy, toujours.
Une collection, cette fois.
La bauquette, ou beuquette (suivant le lieu),
Permet à chacun de voir sans être vu :
Tout un programme !


Avec le recul et un brin de nostalgie,
On se prendrait presque à sourire :
Aujourd'hui, la bauquette :
C'est architecture et décoration ...

Certes,
Mais n'empêche.
Gardons les yeux ouverts,
La bauquette, c'est aussi,
Tout un monde d'hypocrisie et de qu'en-dira-t-on,
Ou encore, quand la surveillance devient un art,
Et déferle sur les maisons,
Comme la méfiance sur les voisins.
Guère beau, tout ça , me direz-vous,
Juste de quoi se rappeler que le racisme ordinaire
N'est sans doute pas né d'hier,
Et que, probable qu' il commence comme ça.

En voila un drôle de constat en ce lundi matin,
Devant ces trois petites fenêtres si charmantes :
Nos aïeux ne valaient sans doute guère mieux que nous ...
Et hier comme aujourd'hui, désespérément,
"L'enfer, c'est les autres".

5 commentaires:

Fleur d'hiver a dit…

La beuquette en forme de coeur semble ne plus "beuquer" grand chose. On a dû la conserver en raison de sa beauté.

Je soumets à ta sagacité cette phrase d'une "commère" de la Semoy. Parlant d'un homme elle disait à sa copine de lavoir :"Y passot, j'beuquos, y r'passot, j'beuquos co".

Ah ! les commères des petits villages, j'en ai connu de gratinées.

Le petit monde d'Archie a dit…

Oui, c'est celle en forme de coeur que je préfère ...

Quant à ta "citation", elle fait partie du florilège des patoisants, et c'est toujours touchant.
Le patois est encore présent dans un certains nombre de villages, dans la valleye, mais aussi ailleurs dans le département ...

Décidément, on ne fait rien pour être à la mode, pas vrai ? :)))

Fleur d'hiver a dit…

Rien du tout pour être à la mode, en effet. C'est pour ça que le Medef veut nous virer...

Remarque, les commères pouvaient être malfaisantes, critiquant, cancanant et calomniant au besoin.

ptilou a dit…

la ferme fortifiée où il fallait surveiller les pilleurs de moissons... il doit y avoir aussi une histoire et des raisons à ses outils de surveillance... je ne connaissais pas le nom de cette quasi meurtrière...

sur l'histoire du Medef ! ils reviennent en arrière !!! et se rétractent !

Champagne pour tout le monde !

;-) !!!!

Le petit monde d'Archie a dit…

Allons Fleur, gardons notre optimisme, et cette histoire de medef, c'est plus à rire qu'à pleurer ....

Tu vois, Ptilou, j'en étais sur ! Et pour le Champagne, même si le sanglier est notre boisson nationale, on sait déguster de temps en temps une flûte aussi, rassure-toi.

 

referencement
referencement