[] Archimia

30/01/2011

Territoires incertains


Cathédrales de verres tout en verre cathédrale,
De béton et d'acier,
Théâtres du passé :

Sans les acteurs, lorsque la salle est vide,
On sent ce froid qui tombe en silence meurtri,

Sans les acteurs, ne restent que la poussière qui s'effrite,
Les ruines de vos démences, et quelques graffitis qui crient.

Le spectacle est fini, l'entracte interminable,
Et nous on reste ici, abandonnés, jetables.

8 commentaires:

ptilou a dit…

Bel endroit pour chiper des images ! désindustrialisation... certes... mais cela devait être dur de travailler en ces endroits...

Le petit monde d'Archie a dit…

Tout à fait Ptilou, il n'est pas une seule seconde question de regretter cette époque là, mais plutôt de s'interroger sur la nature de cette démesure qui nous conduit à créer des "machins" comme ça, pour mieux les laisser à l'abandon par la suite...

Fleur d'hiver a dit…

Rien de plus triste que ces friches industrielles, comme on dit. Bien sûr que le travail n'y était ni facile ni bien payé, mais c'était du travail.

Le petit monde d'Archie a dit…

Oui, Fleur, et c'est étonnant de voir tout ce qu'on met derrière ce mot. Le pire, c'est que comme d'habitude, on ne s'en rend vraiment compte que lorsqu'il n'y en a plus (ou presque).

En tout cas, ici, l'ambiance, à ce sujet, n'est pas au beau fixe, et de petites villes sont réllement en train d'agoniser : pour exemple , Revin (oui je sais 7600 habitants seulement) qui vient de faire sa journée "ville morte" la semaine dernière ...

la Mère Castor a dit…

Dommage d'abandonner ces bâtiments, qu'on sent encore prêts à abriter de grandes choses. Je suis une incorrigible optimiste, je sais.

Fleur d'hiver a dit…

Journée ville morte, oui, manifestation au nom prémonitoire, j'en ai bien peur.

Je suis profondément affectée par toutes ces fermetures, ces gens qu'on met au chômage et à qui on dire "créez votre entreprise", phrase inepte qui a le don de me mettre en rage.

J'ai envie de pleurer devant ce qu'on est en train de faire de notre département et de notre pays.

Le petit monde d'Archie a dit…

J'y ai longtemps cru, Mère Castor, à cette "réhabilitation possible" ... Maintenant, je crois que c'est trop tard, tant dans les têtes, que dans les sous, ou même dans la résistance mécanique du bâtiment.
Il n'y a plus à attendre qu'elle tombe, ce qui peut encore prendre quelques dizaines d'années ...

Je sais à quel point ce qui se passe ici (et pas seulement ici) est désolant, Fleur. Toutefois, je persiste à penser à après. Utopiste, peut-être, mais je crois qu'il y aura autre chose après cette page là, quelque chose de plus porteur, de plus positif.

J'écris cela, bien sûr, face à tous nos experts qui nous prédisent que d'ici 2040, seule la Champagne Ardenne sera en déclin démographique, et plus particulièrement dedans, ce département.

Les experts ne sont faits que pour se tromper, non ?
Il suffit d'écouter la radio tous les jours pour s'en persuader ...

Fleur d'hiver a dit…

Je suis de ton avis pour ce qui concerne les prétendus "experts". Ils extrapolent en partant d'une situation existante alors que bon nombre de paramètres peuvent inverser la tendance.

Avec le réchauffement climatique, quand la côte d'azur sera sous les eaux, les gens viendront se mettre au sec (un peu) chez nous....Bon, c'est sûr, moi aussi j'extrapole.

 

referencement
referencement