[] Archimia

18/04/2009

Une seconde avant de fermer



Vacance depuis hier soir dix-huit heures.
Vacance de l'esprit plus qu'esprit de vacance
Nez à nez avec le silence,
Dans un sanctuaire dédié au bruit, au rire et au jeu :
Donc à l'enfance.
A mesure que le soir tombe et que la pluie le couvre,
Je me force à ne plus voir ces dizaines de visages,
A ne plus entendre les fous rires et les crises de larmes,
A ne plus écouter chanter les sirènes de la misère,
A ne plus chercher à deviner ce qui se cache derrière
Ces non-dits, ces phrases à demi finies et ces regards inquiets.
Au silence s'ajoute la solitude du lieu,
On se sent capitaine d'un vaisseau qui sombre,
C'est là que je me pose ces deux questions
Ridicules et déplacées :
Le quotidien est-il un art de vivre ?
Sinon pourquoi ferions-nous cela ?

Alors, comme si je ne voulais pas dire tout haut la réponse,
Je souris, je ferme la porte,
Et je rentre chez moi.

9 commentaires:

Catherine a dit…

Bonnes vacances, Archie. Allez aux champignons et pensez un peu à vous.

Mots d'Elle a dit…

Comme je trouve émouvants ta réflexion et ton regard sur ces lieux qui manifestement t'habitent, sur ce métier qui te remplit et te questionne.
Ta photo bizarrement me serre le coeur, même si j'imagine bien les mains enfantines qui s'agitent sous l'eau; ta photo me semble si proche, émotionnellement proche.
Merci Archie et bonnes vacances alors!

MARIE a dit…

Cette photo me fait penser à un lieu où je me suis trouvée , il y a quelques années pour me ressourcer , me reposer ... Le silence et le crissement de mon stylo plume sur mon bloc note étaient mes seuls compagnons ...

Prends soin de toi et repose toi bien ... Je suis certaine que tu vas bientôt nous ramener des photos agrémentés de tes mots ... :o)

Douces vacances ...

elle-c-dit a dit…

hum.. des mots pliés, à moitié dépliés..
Un coup de blues face au temps libre ?
Vacance ou vacances ?
Un tout qui ne passe pas aujourd'hui, mais qui s'habituera demain..
Bien, à vous.

Le petit monde d'Archie a dit…

Merci Catherine. Je n'oublie pas non plus ce projet de musée des machines agricoles délaissées dans les prés, auquel vous avez participé. Vous vous souvenez ?

Merci Yaëlle. Je sais que nous avons ce point commun, sur le plan de notre boulot.
Boulot. Un seul petit mot pour résumer quelque chose de complexe et d'immense. J'avais même un blog rien que pour ça autrefois ...
Qu'importe. Il me faut me placer en l'état de vacance pendant quelques jours...

Merci Marie. Oui, je pense que je sais faire ça. En tout cas, j'essaierai ...

Merci aussi elle-c-dit.J'aime beaucoup cette image des mots pliés, à moitié dépliés ...

la Mère Castor a dit…

Cette photo me ramène bien loin derrière.. Quand aux machines délaissées, j'en prends en photo quand j'en vois, je n'ai pas oublié moi non plus. Y'a plus qu'à.

Catherine a dit…

Je n'ai pas oublié les machines agricoles, Archie. Prenez votre temps, je suis sure que vous nous préparez une belle surprise.

Constance a dit…

Comme je te comprends Archie !

Le petit monde d'Archie a dit…

Mère Castor et Catherine : surtout n'hésitez pas à m'envoyer vos dernières trouvailles avant que je ne m'y mette vraiment (d'ici quelques jours !!!)

Constance : Ça fait déjà pas mal de temps que nous nous cotoyons, toi et moi, alors oui, je veux bien croire que tu comprends cette espèce de lassitude qui prend de temps en temps, comme un sursaut de fatigue au milieu d'une passion dévorante ...
(à moins que ce ne soit l'inverse :))

 

referencement
referencement