[] Archimia

03/11/2009

Polychromie

Petite série à propos des couleurs de l'automne,
L'automne est une drôle de saison,
Pas facile à aimer.
J'ai mis très longtemps à la découvrir, à l'apprécier.
Pas grave. Elle est sans rancune ...


Les pinces à linge semblent s'ennuyer,
Et le fil pleure en regrettant les draps
Qui séchaient gaiement au soleil du printemps,
Le silence et le froid guettent.
L'automne, c'est aussi cette explosion de couleurs sans limite,
Comme un dernier pied de nez avant l'hiver.
Des teintes qui tranchent dans le vif du paysage,
Comme si elles voulaient s'incruster en nous,
Comme un souvenir de teintes, un peu floues, un peu mélangées,
Qu'on voit sans regarder derrière les carreaux mouillés,













Le souvenir d'une page qu'on tourne,
Ni triste, ni gaie,
Mais qu'il faut tourner,
Avec, juste avant l'attente,
L'impression,
De finir en beauté.

4 commentaires:

Catherine a dit…

L'automne a toujours été ma saison préférée. Vos photos montrent de si belles couleurs !

Mots d'Elle a dit…

J'adore tes photos et les épingles qui pleurent. Et j'aime l'idée d'un dernier tour de piste des couleurs aussi.
Merci Archie!

Anonyme a dit…

ça en fait des bonnets d'évèques !
M'étonne pas que Charleville soit un évéché.

Tu te fais des fusains avec les branches ?

Duga

Le petit monde d'Archie a dit…

Merci Catherine, je dois admettre que j'aime mieux la première partie de l'automne : celle des couleurs et des feuilles qui volent !

Yaëlle, tu sais , j'ai vraiment mis beaucoup de temps pour trouver cela joli. C'était un peu synomnyme de fin, tous ces paysages... Et puis, en fait, cette fin n'en n'est pas vraiment une, ... finalement :)

Oui Duga : une belle récolte de bonnets d'évêque cette année. Dommage : ça ne se mange même pas (mais ça reste rose tout l'hiver!)
Quant aux fusains, je n'ai jamais essayé, il faut les faire brûler à l'étouffée, je suppose ... Ah là là, tout ce que je vais pouvoir faire quand je serai en retraite :))

 

referencement
referencement