[] Archimia

22/02/2009

Deux minutes dix de nostalgie

Le vieux pommier-cabane, tout au fond du jardin,
Regarde en soupirant le printemps revenir,
Regrette ses cris d'enfants, qu'il ne peut retenir,
Ces gosses, devenus grands, partis bosser au loin.

Le vieux pommier-cabane, tout au fond du jardin,
Ne se souvient plus bien des armées victorieuses,
Qu'il hébergeait gaiement pendant ces heures heureuses,
Dressé, se prétendant le repaire des gamins.





Puis la dernière bataille fut, par le Temps gagnée,
Les cordes distendues, et l'échelle rongée,
Il n'y a plus de bruit, tout au fond du jardin,
Reste juste un pommier tout seul dans le lointain ...

5 commentaires:

Fleur d'hiver a dit…

Il serait urgent de la retaper, cette échelle. La petite Mélie ne va pas tarder à avoir envie d'y grimper pour voir le monde d'en haut.

la Mère Castor a dit…

Merci de cueillir pour nous les fruits du pommiers cabane. Les arbres durent plus que nous, Archie, on lui souhaite d'autres enfants et d'autres histoires.

Le petit monde d'Archie a dit…

Ah, Mère Castor, je ne pense pas que celui là ait beaucoup d'autres enfants dans son histoire : il est vieux, et ne durera plus longtemps maintenant ...

Mais rassure-toi, fleur, j'ai encore pas mal d'arbres dans mon jardin, notamment un châtaignier, taillé "exprès" pour avoir des branches bien basses, plus adaptées pour les cabanes,... la petite Mélie devrait pouvoir s'y réfugier ... dans quelques années, bien sûr :)))

ptilou a dit…

Malgré que je sois parigot, j'ai eu ma période rôdeur des bois et constructeur de cabanes dans les forêts... c'était du bon temps.

De nos jours il faut faire des économies d'échelle...

Mots d'Elle a dit…

La cabane est restée un arbre, ami du lierre. Un arbre étrange avec une greffe d'échelle. Un arbre qui résonne de rires d'enfants. Un arbre magique quoi!

 

referencement
referencement