[] Archimia

08/10/2009

Fantaisie en jaune

Caméléon-capucine fait sa maline,
Capucine-caméléon se pavane en ton sur ton.


Et le crépi n'en revient pas :
Il cherche à limiter la feuille et son coeur de vert,

Elle voudrait tant qu'il veuille livrer son coeur de pierre,
Chacun retient son souffle et attend,
Le temps qu'il faut,
Que la nuit arrive et les fonde,
Dans le plus noir des noirs.


8 commentaires:

azerty a dit…

Quand le crépi fait preuve (ou essaye de faire preuve) d'homochromie...
A son tour, la capucine essaie-t'elle de crépiter ?
Autant d'efforts quand on sait que la couleur, en tant que telle, n'existe pas...

Caméléon Duga

Le petit monde d'Archie a dit…

Ton propos me fait penser à toutes les personnes qui ne perçoivent pas la couleur ...
Ça doit être bien triste un monde en niveaux de gris.
En même temps, ils ne savent pas ce qu'ils perdent, et nous on ne sait pas ce qu'ils voient exactement ...

Sur ces considérations chromatiques, je te précise que j'ai écouté (de près) la feuille de capucine, elle n'a fait absolument aucun bruit.

Rien. pas de crépitement ... La garce !!!

Constance a dit…

Et moi, je trouve que tes photos sont de plus en plus belles !

Le petit monde d'Archie a dit…

Juste un peu de couleur dans la vie ... Rien de plus :))

azerty a dit…

La vision en noir et blanc, finalement, c'est peut-être comme pour certaines photos c'est à dire mieux qu'en couleur.
Cela dit, il faut rappeler que les choses, le monde n'ont pas de couleur(s) à proprement parler.
C'est le cerveau qui crée une image en couleur(s) suite aux informations électriques qu'il reçoit du nerf optique, lequel reçoit les photons renvoyés par un objet éclairé, selon des longueurs d'onde différentes.
Pas de lumière = pas de couleur (pour notre cerveau).
La nuit, il ne "fait pas noir". Il n'y a pas assez de lumière pour que le cerveau humain crée une image colorée de ce qui existe.
En conclusion, la capucine n'est jaune que parce qu'elle est éclairée et interprétée comme ça par le le système optique / cerveau humain.
Sinon, elle n'a pas plus de couleur que la rose rouge.

Vu comme ça si j'ose dire, et en extrapolant, on peut considérer que le monde est différent que ce que nous en percevons.
Mais ceci est une autre histoire...

Duga

Le petit monde d'Archie a dit…

... Peut-être même que nous ne voyons pas tous la même chose, les mêmes contours, les mêmes couleurs. Pourquoi pas ? C'est un peu comme pour les sons. On entend pas tous de la même façon. Et on interprète ce que l'on voit, ce que l'on entend, chacun à sa manière.
On est loin de la physique là, Duga, mais fais cette expérience : demande à quatre personnes différentes la météo qu'ils on vu à la télé pour le lendemain et compare les résultats ... Tu seras étonné de la différence perçue et pourtant, chacun est sûr de lui.

Une chose est la réception des signaux (lumière, couleur, son, musique, etc ...) une autre est l'interprétation ...

Argh ! Pauvres de nous !!!

azerty a dit…

ça dépend, l'interprétation d'une musique ou la ré-interprétation des couleurs peut produire des effets meilleurs (ou pires) que ce que la théorie pure aurait donné à restituer, indépendamment de la déficience de nos sens, de la défaillance de la mémoire ou de la déformation volontaire de l'information.
D'ailleurs, là, je suis en train d'interpréter l'interprétation que tu as faite de mon interprétation de ton message initial.
J'espère que c'est clair pour tout le monde maintenant !

Duga

Le petit monde d'Archie a dit…

Euh ... ça s'assombrit, là !

 

referencement
referencement