[] Archimia

16/10/2009

Octobre

Saluons l'arrivée du grand froid automnal comme il se doit :

Les premières gelées d'octobre
Sont cette page qui se tourne dans l'année ...

Quand le soleil croît moins vite et moins loin,
Quand, les matins frisquets, on surprend son haleine,
Se fondre gentiment aux fumées des maisons,
Et quand, de loin en loin, on peut suivre sur la plaine,
Le grand serpent de Meuse, et son panache de laine,
Quand les contre-jours se font d'or,
Sur fond de ciel limpide,
Quand les hérons silencieux pourfendent le paysage,
Escortés de choucas qui battent la mesure,
Quand les vaches, qu'on soupçonne à peine dans les prés,
Cherchent difficilement quelque plante à brouter,





Moins quatre ce matin, et me voila ravi,
Le froid convient si bien aux gens de ce pays ...

10 commentaires:

la Mère Castor a dit…

merveilleuse photo, Archie.

Catherine a dit…

Cette photo est magnifique. Et j'aime le froid aussi !

azerty a dit…

Vus l'état économique de la région et le malaise social que tu décris et que tu vis, le froid ne s'assimile-t'il pas à une sorte de "double peine", fut-il photogénique, c'est vrai.

Duga

Le petit monde d'Archie a dit…

Merci, Mère Castor, l'automne reste une saison magnifique, mais je suis sûr qu'elle l'est aussi dans ton pays ... C'est la couleur qui fait ça, peut-être.

Content de ne pas être le seul à apprécier ça, Catherine. Le froid a toutes sortes de vertus, quoi qu'en disent les médias "héliotropistes" ...

Duga, la question ne se pose pas en ces termes. Même miséreux, les gens d'ici vivent "avec". D'abord, parce qu'étant nés là, ils ne connaissent pas forcément autre chose. Et puis, cela fait partie d'un tout. Le froid (ça n'est tout de même pas le Pôle Nord !) les accompagne et fait partie du quotidien. A ce titre, il n'est pas ressenti comme une "peine", du moins, je ne le pense pas.

Reste qu'il se traduit par une dépense supplémentaire non reconnue par les endroits plus chauds, bien sûr.

A chaque endroit, ses avantages et ses inconvénients...
Les gens d'ici n'ont pas toujours été miséreux (tous ne le sont pas, d'ailleurs). Ils ont été travailleurs, et riches d'un certain savoir-faire, à d'autres époques. Ils étaient célèbres et reconnus, alors.

Ils ont aussi été envahis - et "ratiboisés"- trois fois de suite, lors de trois conflits majeurs, que beaucoup ont oubliés depuis (et fort heureusement). C'est dire s'ils savent ce que le mot "résignation" signifie ...

azerty a dit…

J'ai connu les 2 situations. Les 35 premières années de ma vie dans le Nord et n'ayant pas beaucoup bougé sauf à Reims (brrr..), je considérais le froid, le mauvais temps comme "évidente", une chose dont il n'y avait pas lieu de se plaindre, normale quoi. Depuis 27 ans, je vis dans le sud-ouest et j'avoue que je ne saurais pas retourner "la-haut", en particulier à cause du climat. Je n'ai remis le chauffage qu'avant-hier...
Cela dit, tout ça n'enlève rien aux qualités des gens des Ardennes détenteurs effectivement d'un savoir faire technique particulier, en mécanique, en forge et fonderie, en transport, en filature et tissage, en électroménager, etc..., j'en oublie surement.
Quant aux qualités humaines, il suffit de se référer à ceux que l'on qualifiait d'"ardents ardennais" ceux de l'UA Sedan-Torcy, vainqueurs de la Coupe de France 1955, sans oublier l'inaltérable Roger Marche, le sanglier des Ardennes et inamovible cafetier de Mohon. Une légende du foot.
Et il n'y a pas que les trois guerres qui aient mis à mal ce patrimoine industriel.

azerty a dit…

Au fait, l'héliophile, c'est Duga

Le petit monde d'Archie a dit…

J'avais reconnu l'héliophile :))
Pour sur que les trois guerres ne sont pas les seules coupables.
Disons qu'elles y ont bien contribué. Le reste, c'est peut-être, ce doute permanent, ce manque de confiance en soi, qu'on a ici dés qu'il s'agit de se lancer dans une entreprise hasardeuse et qu'on retrouve si souvent chez les gens qui ont tout perdu ...

Pour les années foot, je ne connais pas trop, j'étais encore trop jeune ... mais je suis allé plus d'une fois boire une bière au café Marche, à Mohon ...

Le petit monde d'Archie a dit…

Ceci dit, c'est bien le Sud-Ouest, aussi :))

azerty a dit…

C'est effectivement une région très agréable à vivre, pas seulement pour le climat. Les Bordelais sont un peu distants, ça tombe bien, je le suis aussi.

Duga

Le petit monde d'Archie a dit…

;-)

 

referencement
referencement