[] Archimia

09/10/2009

Intrusion

Dés l'aube, quand le soleil revient,
Les chats-pardeurs du petit matin,
Envahissent silencieusement le terrain,
Et, de proche en proche,
De gouttière en gouttière,
Passent voir si tu n'as pas chez toi,
Ce qu'ils n'ont pas trouvé chez moi ...


7 commentaires:

ptilou a dit…

Tout ! mais pas chat !
Si j'adore les chats, surtout ceux des autres.

azerty a dit…

Je suis sûr qu'il rentrait après être allé tailler une bavette avec l'oiseau posé dans l'oeil de boeuf de l'autre jour.

Duga

elle-c-dit a dit…

Deux chattes qui ne s'entendent pas entre elles ont choisi ma maison pour passer leur temps...(Mais ce n'est pas les miennes) La chatte du voisin, et une autre dont on ne sait pas d'où elle vient....
A les observer, chacune est reine des lieux ici... et c'est la guerre. pas une ne lâche son affaire...
Moi, j'observe et je les aime bien... un accord tacite entre nous... elles sont ici chez elles...

Le petit monde d'Archie a dit…

Ah oui ! J'me disais aussi ...Nan je rigole : les chats c'est sympa. Mais bon. Je n'en n'ai plus depuis plus d'une dizaine d'années. Comme toi Ptilou, je profite de ceux des autres :))

Possible, Duga. La vie des chats fait partie de nos grands mystères : on imagine, on imagine, et c'est jamais tout à fait chat !

Elle-c-dit, les chats ne se font pas de cadeaux entre eux (les chattes non plus d'ailleurs). Ceci dit, plus malins que les hommes, ils savent toujours faire la trève quand nécessité fait loi : par exemple, si tu leur donnes à manger, à mon avis,je parierais bien que tes chattes se réconcilient juste pour le moment du repas ... Après, ma foi ... c'est une autre histoire !!!

Anonyme a dit…

Je passe sur le fait que Ulys, mon superbe chat siamois, a détapissé le couloir (c’est vrai que le papier peint n’était pas terrible…).

Je passe sur cette satanée habitude qu’il a de faire ses griffes sur mes enceintes. Tout le monde ne peut pas être mélomane (chat-badabada, chat-badabada…)

Je passe aussi sur le fait qu’il a converti mon canapé en cuir en lambeaux de canapé en cuir. C’est bien un canapé convertible, après tout…

Je me suis accommodé du fait que Ulys ayant déjà sauté par la fenêtre du 2ème étage de mon appartement précédent, il me faut vivre maintenant avec les fenêtres fermées car je suis au 3ème étage…

Je passe également sur le fait que, quand une dame me rend visite, elle me délaisse immédiatement et se met à genoux pour câliner Ulys en s’exclamant « mon dieu qu’il est mignon ! » (au chat, hein, pas à moi…)

Je peux comprendre que, les chats étant joueurs, lorsque mes orteils dépassent de ma couette Ulys puisse s’amuser à les mordiller, même à 3h du matin…

J’accepte aussi que pour descendre du dessus de l’armoire du salon il fasse étape sur mes épaules dénudées et sans prévenir, qu’il y laisse quelques traces de griffes que ma compagne du moment interprétera tout autrement.

J’admets aussi qu’il puisse avoir confusion lorsque je délaisse mon assiette 30 secondes et qu’Ulys puisse s’imaginer que le filet de flétan à la sauce hollandaise lui était destiné (difficilement, mais j’admets…)

De même, je me suis convaincu que si je ne débarrasse pas immédiatement la table et qu’Ulys se charge de faire glisser la nappe (et tout ce qu’il y a dessus) en s’y agrippant pour descendre en douceur, je ne peux m’en prendre qu’à moi-même...

J’ai accepté que lorsque je l’emmène en week-end à la campagne confortablement installé dans son panier luxueux, les trois heures de route s’agrémentent de miaulements déchirants si je ne roule pas avec la fenêtre grande ouverte. Ce n’est pas de sa faute, à Ulys, si je suis sujet à la sinusite…

Il est vrai également que l’écran plat de mon ordinateur dégage une douce chaleur, et je peux comprendre qu’Ulys s’installe à sa base, même si en ce moment je ne vois plus que le haut de l’écran, ce qui ne facile pas la relecture (Je n’aime pas trop par contre la façon dont il regarde la souris… même si pour le moment il l’a laisse tranquille)

Mais, comme c’est arrivé lorsque je fais l’amour, qu’il trouve que le mouvement de mes reins est une façon agréable de se faire bercer, qu’il s’y installe, et que ma partenaire qui l’aperçoit par-dessus mon épaule, éclate de rire alors que je lui dis des petits mots doux à l’oreille, ça, c’est très désobligeant.

D’autant que si l’envie me prend d’accélérer le mouvement pour le déloger, il plante ses griffes dans mes reins et m’arrache un cri qui laisse penser à ma partenaire que je suis un éjaculateur précoce, ce qui nuit beaucoup à ma réputation.

9393, cède contre bon soin Ulys, magnifique chat siamois, très sociable… écrire à Télérama qui transmettra.

PS : J’ai un peu chaud, là… je vais ouvrir la fenêtre…

Le petit monde d'Archie a dit…

:)) 9393, il n'a vraiment qu'à toi qu'il arrive des trucs pareils ...

Ne compte pas sur moi pour adopter ton Ulys, c'est hors de question. Au mieux, je veux bien servir d'intermédiaire pour réaliser la transaction (l'agence matoumoniale, en quelque sorte) ...

Courage.

la Mère Castor a dit…

La mienne chatte, ou plutôt celle de maman que je viens d'adopter, pauvre orpheline, a planté deux crocs pointus dans ma précieuse main gauche. Ca enfle, c'est vilain, j'ai même, poussé par ma famille, vu un médecin.
J'ai un bandage, ça fait parler ? Parlons.

Je ne lui en veux pas, nous en sommes encore à la période de réglage et de rodage.

 

referencement
referencement