[] Archimia

14/10/2009

Parallèles

Entre les maisons du haut et celles du bas, il n'y a guère plus de deux cent cinquante kilomètres. Hé oui ! C'est comme ça : la France est un petit pays. Au moment où un type de vingt-trois ans va prendre le contrôle des maisons du dessus, plus personne ne s'intéresse à la maison du bas. Et pour cause, elle sera tombée l'hiver prochain. Ici, le gel est fait pour ça.


A moins de deux cent cinquante mètres de là habite une de mes mamans d'élèves. Hé oui ! C'est comme ça : ma ville est une toute petite ville. Elle a deux gamins de quatre et cinq ans et hier soir, vers seize heures trente, on s'est aperçu qu'ils avaient la gale.

J'ai expliqué à la maman que je ne pouvais pas les prendre à l'école (il y a éviction scolaire), qu'il fallait donc consulter, les soigner et ne les faire revenir que totalement guéris.

Mais cette maman là ne peut pas payer.
"Et la CMU ? Je n'ai pas la CMU, je suis en attente du RSA". Bon. Seize heures quarante-cinq : j'appelle l'infirmière scolaire du Réseau Ambition réussite : personne. Bon. J'appelle l'assitante sociale du collège d'à côté : personne. Seize heures cinquante : je viens d'avoir une infirmière scolaire d'un autre collège qui me suggère d'appeler le Centre d'action sociale de la ville. Je m'y précipite, il est seize heures cinquante-cinq. La personne m'explique que l'aide sociale ne fait plus de "bons" pour la gale, suite à une nouvelle décision. Bon. Jusque cinq heures dix, j'essaie plusieurs numéros : le centre médico-scolaire, le centre médico-social, ... mais là, cette fois, c'est fermé.


La maman attend patiemment dans mon bureau et ses gamins cavalent partout. Elle m'explique qu' en ce moment ils sont sept à la maison (des demi-frères plus âgés et qui ne sont pas tout le temps là)et qu'elle n'a pas de machine à laver ...

Bon. Il y a des soirs comme ça. Je finis par l'envoyer au SAMU. C'est pas terrible comme décision pour soigner une gale, mais c'est tout ce que j'ai trouvé et, au moins, ce sera gratuit.

"Mais ils vont me faire une ordonnance et je ne pourrai pas la payer !"
"Peut-être vous donneront-ils directement les médicaments ... sinon, allez voir les assistantes sociales du Centre médico-social demain avec l'ordonnance, elles vous aideront.
Et puis il va falloir qu'elles aillent chez vous pour voir comment votre appartement peut être désinfecté".

Désinfecté. En la regardant partir avec ses deux gosses. Je me dis qu'il y a peut-être plusieurs sortes de gales, celle qui s'attaque aux miséreux, et une autre, plus pernicieuse et moins connue, qui rongerait plutôt le monde de la politique et de la finance. Un genre de gale qui creuserait ses galeries en dessous, juste en dessous d'une certaine idée de la morale.

Pas facile à soigner non plus, celle-là.

10 commentaires:

ptilou a dit…

Fais gaffe ! c'est hyper contagieux ce machin... rien que sur une rampe d'escalier tu shootes tout un immeuble... ;-)
Remarque après t'es tranquille... 40 jours, on te fout la paix !!!!

Le petit monde d'Archie a dit…

Oh ! Te biles pas ! J'ai l'habitude : ça revient tous les ans ... Une année, j'ai même eu le droit à une mini-épidémie (une quinzaine de cas) avec désinfection des locaux et tout et tout :))

Ceci dit, c'est vrai que c'est contagieux. Rien que d'y penser, ça gratte déjà entre les doigts ...

azerty a dit…

La gale du monde de la politique et de la finance, c'est celle qu'on voit dans GALA ?

Il parait que les gardes de l' Elysée ont aussi attrapé la gale vue l'insalubrité de leur salle de repos.
M'étonne pas qu'on cherche des poux à Sarko et qu'on trouve rien...

Duga
Galopin

Le petit monde d'Archie a dit…

Belle association entre gale et gala. Ma foi, ça me parait crédible, oui.
Pour ce qui est des gardes de l'élysée, je ne sais pas ...

Après tout, la gale appartient à tout le monde ...

Archie
Galapiat

Lung Ta Zen a dit…

beau parcours du combattant
ensuite nous entendrons à la tv que "les gens" vont trop "facilement" (les salauds) aux urgences et les engorgent

Et puis à faire seule, c'est pratique cela occupe, surtout si la personne est au chômage (c'est important d'occuper les personnes au chômage)
quand on commence à être dans des circuits de "solidarité" on passe sa semaine en démarches


chaleureusement

frédéric :)

Le petit monde d'Archie a dit…

Merci et Bienvenue ici, Lung Ta Zen.
A ce niveau là, je pense que la personne n'est plus capable de faire toutes les démarches toute seule,(c'est pour ça que je lui ai demandé de repasser voir les assistantes sociales).

Ainsi, tu vois, on "occupe" pas une, mais deux personnes : c'est important d'occuper "des tas" de personnes :)) et les gamins continuent de se gratter pendant ce temps là ...

azerty a dit…

Il y a des cas de gale chez les gendarmes de l'Elysée. Cette affection de la peau est propagée par un acarien microscopique, dont le nom est le sarcopte. Ça ne s'invente pas.

Chronique de Hervé Le Tellier dans Le Monde.fr

Duga

Le petit monde d'Archie a dit…

Duga, il n'y a que toi pour dénicher des trucs pareils !!!

Bon, en attendant, ça y est les "miens" sont soignés, après avoir déclenché un (mini) raz-de-marée dans les services sociaux ...

Reste à savoir si le traitement suffira, malgré le manque d'hygiène rédhibitoire, chez cette famille là.

azerty a dit…

Si j'ai bien compris, ils ont été soignés par immersion. C'est vrai que la gale ne sait pas nager. En mer, la gale est rien.

Pardon !
Duga

Le petit monde d'Archie a dit…

En Chine, la gale est jade, aussi, si tu veux prendre par là ...

Bon. J'arrête là :))

 

referencement
referencement