[] Archimia

02/05/2009

Enthousiasme


Petite escapade parisienne en famille de deux jours et ... me revoila !

Et, vous savez quoi, ce qui m'étonne le plus et m'émerveille en rentrant de ce voyage éclair, ce n'est pas l'explosion de formes et de couleurs des toiles de
Kandinski présentées à Beaubourg, ce ne sont pas les extraordinaires -et délirantes- présentations de "La force de l'Art 02" au Grand Palais, non, ni le fabuleux musée du Quai Branly, non plus. Non pas que ce ne soit pas époustouflant, mais ça, on le savait que, quand elle veut s'en donner la peine, la France est capable de réaliser des prouesses dans le domaine de la Culture.

Non, moi, ce qui m'a ébloui, moi pauvre petit provincial qui passe ici une fois tous les deux ans (et qui ne supporte d'ailleurs pas d'y rester plus de deux jours : c'est physique) c'est cette soirée dans un petit resto sans prétention, genre "flammeküche" avec cette formidable tablée d'une vingtaine de jeunes (20/25ans) d'au moins sept ou huit ethnies différentes.

Et ça causait, et ça chantait, et ça riait : des blacks aux asiatiques en passant par des Leïlas blondes comme la bière, ou des afro-cubaines blaguant avec des pakistanais ...

Alors ce Paris là, oui, m'éblouit et me fait envie. Oh ! Je n'envie pas leur jeunesse, non. Après tout chacun son heure, chacun son temps. J'envie ce qui se profile derrière.
Ce formidable pied de nez à la pauvre manif' minable de l'extrême droite hier après-midi et je crois qu'il y a des signes qui ne trompent pas.

Je ne vois pour illustrer mes propos que cette photo :






La pierre, celle dont est faite notre terre, peut elle-aussi être constituée d'éléments hétérogènes, qui sont peut-être différents, mais qui sont assemblés, liés ensemble par leur histoire ...

Gageons que l'être humain, pour une fois, réussise aussi bien que la Nature ...

Mes amis géologues me feront remarquer que ce matériau là est moins solide pour résiter aux chocs.
Voire.
Et quand bien même ce serait vrai, il est tellement plus beau ...

12 commentaires:

roudodoudourou a dit…

T'était à paris et tu ne me l'as pas dis!


Bah allez, je ne t'en veux pas,
ton programme était chargé, bien sûr.

J'aime ce que tu dis sur Paris,
ce mélange,
ce brassage de gens et de population.

C'est cette aspect qui me manque réélement lorsque je suis en "province".

... sauf à Marseille, bien sûr!
Que j'aime beaucoup pour cette raison là, d'ailleurs.

Le petit monde d'Archie a dit…

Oh non, m'en veux pas Doudou : d'abord c'était super mais j'avais une crève pas possible (le rube, la fièvre, la gorgenfeu, bref la totale...) en plus, on a pas arrêté pendant ces deux jours (entre les musées, les magasins de fringues pour ma gamine et sa cousine, les queues à la tour Eiffel, etc, etc)
Tu verras, on finira par y arriver, j'en suis sûr :))

roudodoudourou a dit…

Yes we can!

elle-c-dit a dit…

Un p'ti air de "l'auberge espagnole"...
J'aime cette ville et je crois je sublime tous les moments, tout m'interpelle de façon singulière quand je vais à Paris..

la Mère Castor a dit…

Ma ville natale... Je n'y ai pas mis les pieds depuis au moins dix ans, et puis je me sens tellement décalée maintenant, ça me fait peur. Mais j'ai le souvenir, dans une autre vie, du métro où on entendait parler toutes les langues, c'était vraiment bien. Dans mon village aussi on parle plein de langues.

Constance a dit…

Indécrottable rêveur ...

Mots d'Elle a dit…

Toujours l'oeil en coin! J'adore suivre ton regard! Et cette terre qui t'appelle, même quand tu parles de la plus urbaine des contrées.
( et soigne-toi Archie!)

Le petit monde d'Archie a dit…

Doudou : et j'espère bien !

Elle-c-dit : C'est vrai que ça fait penser à "l'auberge espagnole", cette ville ...
Il y a de tout, tout le temps et tout peut arriver.
Mais bon, au bout d'un moment je sature (généralement je tiens deux jours) et j'ai besoin de silence et de solitude (ben quoi ? faut de tout pour faire un monde, non ?)

Tiens, ça m'étonne, Mère Castor, que tu sois née à Paris. En même temps, je ne vois vraiment pas pourquoi ça peut m'étonner, mais disons que ça ne correspond pas à "l'image que je me suis fabriqué" à travers tes lignes et tes photos ...
Autant pour moi, note, faut bien naître quelque part :))

Constance : Oui, c'est vrai ... Tu crois que ça se soigne, dis ? :))

Yaëlle : Tiens, la bas-normande est rentrée. Je te souhaite d'être moins enrhumée que moi (et encore ça va mieux) et j'espère surtout que le vent de là-bas aura soufflé suffisamment fort pour balayer tout ce qui n'est pas essentiel au bonheur :)

roudodoudourou a dit…

À propos de Yaëlle,
je signale juste que Rouen est en Haute-Normandie.


Doudourou,
un ex bas-normand tatillon.

ptilou a dit…

J'imagine... que ya peu, j'étais à l'expo Kandinsky et pi à l'expo Calder (qui est un MUST absolu) ; et si cela se trouve, le blaireau qui m'empêchait de bien voir ce bel opus du musée de Munich avec suffisamment de recul, c'était l'Archie en vadrouille à Beaubourg.... qui visitait incognito... les hauts lieux de nos impôts locaux...

;-)

Chiche qu'à ton prochain passage sur panâme, avec le collègue bloggueur Roudodoudourou on t'invite à grignoter dans une auberge parigôte et pi on se fera deux trois clichés numérik dans Paris ensoleillé... tout un programme !!!

Le petit monde d'Archie a dit…

Chiche Ptilou !!!

Constance a dit…

Surtout ne soigne rien. C'est tellement mieux comme ça.

 

referencement
referencement